LOGO de l’Association Eglise Saint Maurice pour la rénovation
de l'église
Saint-Maurice
de
Neuville-les-Dames

Saint Maurice



Dernière mise à jour
le 11/11/2019

Plan du site
Aide
Saint Maurice
Agrandissement
avec zoom en cliquant
sur la grande image
Vitrail précédent - Vitrail suivant - Retour aux vitraux

Baie numéro04
Fête22 septembre
Saint MauriceSaint Maurice est le saint patron de la paroisse sans doute depuis le VIIème siècle.

Dès que Maximien devint empereur d’Occident en 286, il décida de se porter vers la frontière du Rhin avec son armée dont faisait partie la légion thébaine. Auparavant, il obligea ses soldats à prononcer un serment de fidélité et à reconnaître sa divinité impériale. Or il n’aurait pu tomber plus mal : les six mille soldats qui composaient cette légion étaient chrétiens.

Dans un premier temps, la Légion, sur l’ordre de Maurice, se cantonna dans un endroit éloigné, à Agaune dans l’actuel Valais (Suisse), espérant ne pas avoir à exécuter les ordres impériaux qui cependant les rattrapèrent rapidement. Eucher, évêque de Lyon, qui a écrit La passion des Martyrs d’Agaune, prêta ces paroles à Maurice : « Nous sommes tes soldats, ô empereur, mais avant tout serviteurs de Dieu. Nous te devons l’obéissance militaire, mais nous lui devons l’innocence. Nous préférons mourir innocents que vivre coupables. ». Sur quoi ils furent massacrés jusqu’au dernier et ensevelis sur place, vers 287.

Vers 380, Théodule, premier évêque connu du Valais, transporta les restes des martyrs sous la falaise d’Agaune et fit construire une première basilique en leur honneur.

Dès le début du VIIème siècle, saint Maurice fut l'objet d'une grande vénération à Vienne et dans le diocèse de Grenoble. A la fin du XIème siècle, il devint le seul saint patron de la cathédrale de Vienne.
ObservationsSaint Maurice est représenté en tenue de légionnaire, armé d'une lance et de son épée qui a servi à son exécution. La lance représenterait celle qui a servi à perforer le flanc du Christ. Selon une tradition légendaire, après la mort de Longin, la sainte Lance aurait été transférée en Egypte, atteignant Thèbes avant l’an 286, année au cours de laquelle saint Maurice l’aurait redécouverte. Il tient la palme du martyre.
SoubassementIl représente le massacre de la légion thébaine avec le martyre de saint Maurice et de ses compagnons.
BlasonsA gauche, le blason de la famille Dugas, également présent sur les vitraux de saint Victor, Marie Immaculée, saint François-Xavier.
A droite, le blason de la famille de Pierre-Henri de Lestapis, gendre de Victor Dugas.
FactureLucien Bégule en 1891.
CatégorieSaints liés à Neuville et à ses familles.
Dans la même catégoriesaint Victor ; saint François-Xavier ; sainte Catherine
En savoir plusà partir de la légende dorée rédigée en latin entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, dominicain et archevêque de Gênes.
sur la légion thébaine

Vitrail précédent - Vitrail suivant - Retour aux vitraux